Aller au contenu principal
#Business Consulting #Supply Chain #Corona #Logistique

Comment relancer votre chaîne logistique ?

Lundi 20/04/2020
SupplyChain

Nous sommes à la veille de ce qui risque de devenir le plus grand choc qui ait jamais secoué le monde de la logistique. Au niveau mondial, chaque entreprise en ressentira l’impact. En ces temps de crise, quelles sont les mesures cruciales que vous pouvez prendre afin de remettre votre chaîne logistique sur les rails et contrer les importantes fluctuations de l’offre et de la demande ?

  • Que pouvez-vous faire pour contrer l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur votre chaîne logistique ?
  • Comment garder une vue d’ensemble de ce qui se passe dans le réseau de votre chaîne logistique ?
  • Tenez-vous compte des risques liés à l’internationalisation ?
  • Quels enseignements pouvez-vous retirer de cette crise pour l’avenir ?

Toutes les chaînes logistiques de par le monde subissent les conséquences néfastes de l’épidémie de coronavirus. Pratiquement aucun secteur n’est épargné. Des chaînes de valeur complètes sont interrompues, les calendriers de livraison sont bouleversés, des usines ont arrêté leur production et des fluctuations excessives des stocks font désormais partie de notre quotidien.

Au fur et à mesure de l’assouplissement des mesures de confinement, certains secteurs peuvent s’attendre à un pic de la demande de ressources rares, ce qui va intensifier la concurrence sur les marchés internationaux et exercer, de fait, une pression supplémentaire sur les livraisons. Le comportement de thésaurisation auquel nous avons assisté dans les supermarchés du monde entier s’est étendu aux secteurs industriels. Dans d’autres secteurs, la demande se déplacera au fil du temps ou restera inférieure au niveau d’avant la crise. Ce qui aura pour conséquence que les entreprises seront confrontées à un déséquilibre dans leurs niveaux de stocks, elles subiront une baisse de leurs ventes et seront peut-être contraintes de déposer le bilan.

Lorsque les réseaux des chaînes d’approvisionnement mondiales vont reprendre leurs activités, tout le monde le sentira passer. Soyez donc bien préparé.

Voici 4 actions essentielles qui vont vous permettre d’améliorer votre chaîne logistique, tant à court qu’à long terme.

1. Contrôlez la tempête

L’achat panique et les comportements de thésaurisation provoquent d’énormes fluctuations des stocks. L’impact de cette demande « soudaine » devient d’autant plus palpable au fur et à mesure que l’on remonte dans la chaîne logistique. Ce phénomène est connu sous le nom d’« effet coup de fouet ». Il marque le début d’une période où la chaîne de valeur est soumise à une pression extraordinaire. Les réactions de panique sur le marché alimentent les perturbations dans la chaîne logistique. À ce moment, il faut absolument réagir et reprendre le contrôle de la situation, c’est la priorité numéro 1.

Voici une liste de mesures que vous pouvez prendre dans l’immédiat :

  • Rassemblez les acteurs clés de votre chaîne logistique et composez une équipe virtuelle chargée de traiter tous les aspects de la crise, du début à la fin.
  • Toutes les plaques tournantes essentielles de votre chaîne d’approvisionnement doivent être représentées : vos sites de production, vos centres de distribution et vos planificateurs les plus expérimentés.
  • Veillez à ce qu’elles coordonnent leurs actions afin de pouvoir réagir de manière orchestrée aux urgences du quotidien.
  • Fournissez-leur toutes les informations dont elles ont besoin pour progresser vers des solutions efficaces : des règles d’attribution claires et des critères précis de fixation des priorités, afin qu’elles puissent traiter en toute confiance la liste des commandes en attente qui ne cesse de s’allonger.

Ces équipes doivent fournir un état des lieux quotidien de leurs projets étant donné que l’offre et la demande vont fluctuer. Elles gagneront du temps dès l’instant où elles disposeront de lignes directrices claires pour fixer les priorités. Songez à l’analyse ABC, par exemple, pour déterminer quels clients ou produits sont prioritaires et lesquels peuvent attendre. Organisez des réunions quotidiennes ou hebdomadaires regroupant tous les acteurs concernés afin de débloquer rapidement les sujets demeurés sans issue jusqu’alors.

Appliquez la règle générale éprouvée : il faut rester simple, être efficace et faire preuve de courage pour prendre certaines décisions qui s’imposent.

2. Ajustez votre politique d’inventaire, vos quantités cibles et votre MRP

À circonstances exceptionnelles, méthodes de travail tout aussi exceptionnelles. Bon nombre d’entreprises ont intégré une politique d’inventaire dans leurs MRP et leurs systèmes de planification. En temps normal, celles-ci aident considérablement les planificateurs à gérer leurs inventaires de manière efficace. Mais si vous ne révisez pas ou n’ajustez pas les paramètres de ces systèmes (stocks tampons, quantités à commander, stocks minimums à partir de quand passer une nouvelle commande, durée de stockage…) à la nouvelle réalité Covid-19, votre système de planification risque de vous envoyer de nombreux avertissements. Si vous agissez comme en temps normal et que vous continuez à vous fier à votre MRP, il vous enverra un grand nombre de signaux de réapprovisionnement non désirés. Vos planificateurs déjà surchargés devront alors effectuer manuellement une foule de corrections.

Votre premier réflexe naturel sera de réagir dans l’urgence et prendre des mesures à effet immédiat. En réalité, vous feriez mieux de prendre du recul, d’évaluer les paramètres de votre gestion des stocks et de les ajuster.

Et pourquoi ne pas franchir un cap supplémentaire en ces temps où vous fonctionnez avec des capacités réduites ? Il serait peut-être judicieux de réduire (temporairement) le nombre de SKU et de revoir à la baisse votre portefeuille de produits afin de pouvoir traiter la demande efficacement et d’affecter les capacités de production là où elles sont requises.

3. Créez une Tour de contrôle pour votre chaîne d’approvisionnement afin de garder un œil sur le déroulement des opérations. Du début à la fin.

Lorsque la tempête du coronavirus sera apaisée, vous voudrez peut-être vous atteler à ce projet de Supply Chain Reporting que vous n’avez jamais eu l’occasion de réaliser. La crise nous a enseigné une leçon vitale : si vous possédez une vue d’ensemble détaillée (comme celle que vous avez à partir d’une tour de contrôle) des stocks tout au long de votre chaîne de valeur, celle-ci peut s’avérer décisive pour la survie de votre entreprise…

Vous possédez un avantage significatif sur la concurrence

  • si vous connaissez la quantité de stock dont vous disposez chez vos détaillants, dans les dépôts locaux, les centres de distribution centraux
  • si vous savez exactement quelles pièces vos fournisseurs ont en stock
  • si vous avez une idée précise d’où se trouve votre stock en cours de route
  • si vous avez une vue en temps réel sur la demande

Les rapports des tours de contrôle (utilisant la technologie BI, blockchain et les données IoT) vous fournissent ces informations, et ils vous aideront à maintenir votre chaîne d’approvisionnement sur la bonne voie en ces temps perturbés. L’épidémie de Covid-19 va créer une dynamique pour l’intégration des chaînes logistiques, et les dernières technologies numériques vont jouer un rôle important pour cartographier les chaînes du début à la fin.

4. Évaluez et limitez les risques inhérents à votre chaîne logistique

Tout le monde a désormais bien compris les inconvénients de fonctionner avec des chaînes logistiques à l’échelle mondiale. Ces dernières décennies, les chaînes de valeur se sont étendues à plusieurs pays et bon nombre d’entreprises de production possèdent des succursales sur plusieurs continents. L’essor des super-ports en Asie est le meilleur exemple de cette évolution. Durant tout ce temps, les entreprises ont cherché (et trouvé) des moyens de maintenir les coûts de leur chaîne logistique à un niveau bas en vue de la réussite économique.

Tout se déroulait de manière impeccable. Jusqu’à présent. Aujourd’hui, nous sommes confrontés à un lockdown mondial qui provoque des perturbations partout. Pas étonnant puisque les chaînes logistiques couvrent le monde entier. Cette crise met en évidence la vulnérabilité de ce système.

Si vous présentez des faiblesses et que vous ne disposez pas d’un plan pour atténuer les risques, vous allez tout droit dans le mur. Les chaînes logistiques mondiales doivent donc s’accompagner de stratégies mondiales d’atténuation des risques. Les gestionnaires des chaînes logistiques doivent s’armer contre un monde VUCA (Volatile, Uncertain, Complex, Ambiguous). Nous ne pouvons plus nous concentrer exclusivement sur les avantages économiques à court terme. Nous devons prendre en compte les risques liés à l’internationalisation.

L’internationalisation est-elle donc une mauvaise idée ? Non. Bien sûr que non. Cependant, nous devons comprendre que les chaînes logistiques à l’échelle mondiale présentent des risques plus importants et des défis d’une autre ampleur. Nous ne pouvons pas nous soustraire à cette réalité. Mettez donc en place un programme d’atténuation des risques sur l’ensemble de votre chaîne de valeur, sachez qui sont vos fournisseurs et qui sont les fournisseurs de vos fournisseurs. Listez tous les risques que vous pouvez rencontrer sur votre chemin, à chaque nœud de votre chaîne de valeur. Faites une estimation des implications et ce que vous pouvez faire pour les atténuer ou les anticiper. Assurez-vous que vous disposez également d’alternatives pour vos fournisseurs et osez modifier la configuration de votre chaîne d’approvisionnement (localisation de certaines opérations critiques, capacité de repli, etc.).

Combinez une bonne planification de la continuité de vos activités à une stratégie efficace de réduction des risques et vous obtiendrez une chaîne d’approvisionnement de plus grande qualité. Elle rendra votre entreprise plus résistante et plus performante dans le monde VUCA contemporain.

Contactez l'un de nos experts
Joël Wijns
Joël Wijns
Partner Business Consulting